Poses de yoga pour lutter contre le mal des transports

Home » Review » Health » Poses de yoga pour lutter contre le mal des transports

Poses de yoga pour lutter contre le mal des transports

Le mal des transports est causé lorsqu’une partie de votre système d’équilibrage détecte un mouvement, contrairement aux autres. Nausées, maux de tête, transpiration, vomissements et malaise sont les symptômes courants. Ils disparaissent une fois que le mouvement s’arrête. Cependant, les pratiques de yoga telles que Sirasasana, Sarvangasana, Matsyasana, Vrikshasana et Nadi Shodhan Pranayama peuvent aider à prévenir et à gérer le mal des transports.

Se sentir malade en voyageant en voiture, en bateau ou en avion est généralement appelé mal des transports. Les symptômes courants comprennent une sensation de malaise, des nausées, des maux de tête, des sueurs et des vomissements, qui disparaissent généralement une fois le mouvement arrêté. Cela se produit lorsqu’une partie de votre système d’équilibrage détecte un mouvement, contrairement aux autres. Par exemple, lorsque vous êtes sur une autoroute dans la voiture, vos oreilles intérieures ressentent le mouvement de l’air, mais vos yeux ne ressentent aucun changement. Le décalage entre les deux sens provoque le mal des transports.

Comme dans le cas d’autres problèmes de santé, le yoga s’est avéré efficace pour prévenir et gérer le mal des transports. Il aide à atteindre la stabilité et l’équilibre entre vos sens, ce qui rend votre voyage sans tracas. Mentionnés ci-dessous sont les asanas. Prévenir le mal des transports grâce au yoga.

1. Sirasasana (poirier)

Sirasasana augmente le flux sanguin vers vos yeux, votre cuir chevelu et votre tête en augmentant le niveau d’approvisionnement en oxygène de ces parties. Il aide également à soulager le stress et à mieux se concentrer, ce qui est essentiel pour surmonter le mal des transports.

  • Déplacez votre tapis à côté du mur pour pouvoir obtenir le support.
  • Emboîtez fermement les doigts, les paumes formant une coupe.
  • Placez la couronne de la tête sur le sol de manière à ce qu’elle touche les paumes.
  • Soulevez les genoux du sol et marchez vos orteils vers l’intérieur vers la tête.
  • Soulevez lentement vos jambes du sol vers le haut et posez-les sur le mur.
  • Une fois que votre corps est correctement équilibré dans cette position, redressez lentement les jambes.
  • Assurez-vous que la colonne vertébrale et les cuisses sont alignées, droites et verticales.
  • Fermez les yeux et détendez tout le corps en respirant profondément.
  • Restez dans la pose aussi longtemps que vous vous sentez à l’aise.
  • Revenez à la position de départ en faisant glisser les genoux vers le sol.
  • Restez dans la posture de l’enfant pendant quelques minutes et respirez profondément pour vous détendre complètement.

2. Sarvangasana (support d’épaule)

Sarvangasana

Sarvangasana améliore la vue et améliore la coordination entre votre cerveau et vos yeux. Il améliore également la circulation sanguine vers vos oreilles en renforçant votre puissance auditive. Ces avantages aident à bien gérer le mal des transports.

  • Allongez-vous à plat sur le tapis et détendez-vous pendant 5 temps de respirations profondes.
  • Placez vos mains sur le côté et près de votre corps et rapprochez vos pieds.
  • Soulevez vos jambes et rapprochez-les de votre poitrine.
  • Placez vos mains sur le dos et soulevez lentement le bas du corps.
  • Étirez également vos jambes, de sorte que tout le corps soit en ligne droite, les bras soutenant fermement votre dos.
  • Tenez la pose aussi longtemps que vous le pouvez.
  • Pour revenir à la position normale, pliez votre jambe à partir des genoux et abaissez le haut du corps.
  • Remontez sur le tapis et reposez-vous avant de répéter la pose.

3. Matsyasana (pose du poisson)

Matsyasana renforce votre cou et vos épaules. L’amélioration de la circulation sanguine vers le cerveau a un impact positif sur les organes des sens et aide à soulager le stress sur eux.

  • Allongez-vous sur le dos, la colonne vertébrale droite et détendez vos mains et vos jambes.
  • Placez vos mains sous vos fesses en soulevant légèrement le bassin. Laissez vos avant-bras rentrer dans vos côtés et vos fesses reposer sur vos paumes.
  • Inspirez et soulevez votre dos en soulevant votre poitrine, votre tête, vos épaules et votre dos du sol à l’aide de vos avant-bras.
  • Maintenant, baissez la tête en arrière, en laissant le haut de votre tête reposer sur le tapis. Laissez vos coudes supporter la majeure partie du poids de votre corps.
  • Tenez cette pose pendant un laps de temps confortable, tout en respirant profondément.
  • Revenez à la position de départ en abaissant le haut de votre corps sur le tapis et en détendant vos mains et vos jambes.

4. Vrikshasana (pose de l’arbre)

Comment faire le Vrikshasana et quels sont ses avantages

Vrikshasana améliore l’équilibre et la stabilité du corps. Il améliore également la circulation sanguine et renforce le système respiratoire. Cela aide à surmonter le mal des transports en améliorant votre odorat.

  • Tenez-vous debout avec vos pieds à la largeur des hanches et votre poids uniformément réparti entre eux. Laissez votre colonne vertébrale être droite et vos bras à vos côtés.
  • Pliez votre genou droit et ramenez votre talon droit vers votre bassin. Cela mettra tout le poids de votre corps sur la jambe gauche.
  • Placez le talon de vos pieds droits sur l’intérieur de la cuisse de votre jambe gauche, les orteils pointés vers le tapis et le genou droit vers l’extérieur.
  • Appuyez le pied et l’intérieur de la cuisse l’un contre l’autre.
  • Placez vos mains devant votre poitrine avec vos paumes pressées ensemble dans une position de prière.
  • Étendez vos bras au-dessus de votre tête pour que vos biceps touchent vos oreilles. Gardez vos coudes droits et restez en position pendant au moins 1 minute.
  • Répétez la pose avec vos pieds gauches appuyés contre votre cuisse droite.

5. Nadi Shodhan Pranayama (respiration alternée des narines)

Cette technique de respiration purifie votre sang, améliore l’apport d’oxygène à vos organes sensoriels et vous permet de rester actif tout au long de la journée.

  • Asseyez-vous confortablement dans une posture de lotus ou en tailleur et respirez profondément pendant 5 tours.
  • Appuyez votre pouce droit sur votre narine droite et inspirez profondément par la narine gauche.
  • Au pic de l’inhalation, fermez votre narine gauche avec l’annulaire de la main droite, tandis que votre index et votre majeur reposent sur votre front.
  • Expirez par la narine droite.
  • Répétez le processus en changeant les narines pour inspirer et expirer.