Poses de yoga pour lutter contre le mal des transports

Poses de yoga pour lutter contre le mal des transports

Le mal des transports est causé lorsqu’une partie de votre système d’équilibrage détecte un mouvement, contrairement aux autres. Nausées, maux de tête, transpiration, vomissements et malaise sont les symptômes courants. Ils disparaissent une fois que le mouvement s’arrête. Cependant, les pratiques de yoga telles que Sirasasana, Sarvangasana, Matsyasana, Vrikshasana et Nadi Shodhan Pranayama peuvent aider à prévenir et à gérer le mal des transports.

Se sentir malade en voyageant en voiture, en bateau ou en avion est généralement appelé mal des transports. Les symptômes courants comprennent une sensation de malaise, des nausées, des maux de tête, des sueurs et des vomissements, qui disparaissent généralement une fois le mouvement arrêté. Cela se produit lorsqu’une partie de votre système d’équilibrage détecte un mouvement, contrairement aux autres. Par exemple, lorsque vous êtes sur une autoroute dans la voiture, vos oreilles intérieures ressentent le mouvement de l’air, mais vos yeux ne ressentent aucun changement. Le décalage entre les deux sens provoque le mal des transports.

Comme dans le cas d’autres problèmes de santé, le yoga s’est avéré efficace pour prévenir et gérer le mal des transports. Il aide à atteindre la stabilité et l’équilibre entre vos sens, ce qui rend votre voyage sans tracas. Mentionnés ci-dessous sont les asanas. Prévenir le mal des transports grâce au yoga.

1. Sirasasana (poirier)

Sirasasana augmente le flux sanguin vers vos yeux, votre cuir chevelu et votre tête en augmentant le niveau d’approvisionnement en oxygène de ces parties. Il aide également à soulager le stress et à mieux se concentrer, ce qui est essentiel pour surmonter le mal des transports.

  • Déplacez votre tapis à côté du mur pour pouvoir obtenir le support.
  • Emboîtez fermement les doigts, les paumes formant une coupe.
  • Placez la couronne de la tête sur le sol de manière à ce qu’elle touche les paumes.
  • Soulevez les genoux du sol et marchez vos orteils vers l’intérieur vers la tête.
  • Soulevez lentement vos jambes du sol vers le haut et posez-les sur le mur.
  • Une fois que votre corps est correctement équilibré dans cette position, redressez lentement les jambes.
  • Assurez-vous que la colonne vertébrale et les cuisses sont alignées, droites et verticales.
  • Fermez les yeux et détendez tout le corps en respirant profondément.
  • Restez dans la pose aussi longtemps que vous vous sentez à l’aise.
  • Revenez à la position de départ en faisant glisser les genoux vers le sol.
  • Restez dans la posture de l’enfant pendant quelques minutes et respirez profondément pour vous détendre complètement.

2. Sarvangasana (support d’épaule)

Sarvangasana

Sarvangasana améliore la vue et améliore la coordination entre votre cerveau et vos yeux. Il améliore également la circulation sanguine vers vos oreilles en renforçant votre puissance auditive. Ces avantages aident à bien gérer le mal des transports.

  • Allongez-vous à plat sur le tapis et détendez-vous pendant 5 temps de respirations profondes.
  • Placez vos mains sur le côté et près de votre corps et rapprochez vos pieds.
  • Soulevez vos jambes et rapprochez-les de votre poitrine.
  • Placez vos mains sur le dos et soulevez lentement le bas du corps.
  • Étirez également vos jambes, de sorte que tout le corps soit en ligne droite, les bras soutenant fermement votre dos.
  • Tenez la pose aussi longtemps que vous le pouvez.
  • Pour revenir à la position normale, pliez votre jambe à partir des genoux et abaissez le haut du corps.
  • Remontez sur le tapis et reposez-vous avant de répéter la pose.

3. Matsyasana (pose du poisson)

Matsyasana renforce votre cou et vos épaules. L’amélioration de la circulation sanguine vers le cerveau a un impact positif sur les organes des sens et aide à soulager le stress sur eux.

  • Allongez-vous sur le dos, la colonne vertébrale droite et détendez vos mains et vos jambes.
  • Placez vos mains sous vos fesses en soulevant légèrement le bassin. Laissez vos avant-bras rentrer dans vos côtés et vos fesses reposer sur vos paumes.
  • Inspirez et soulevez votre dos en soulevant votre poitrine, votre tête, vos épaules et votre dos du sol à l’aide de vos avant-bras.
  • Maintenant, baissez la tête en arrière, en laissant le haut de votre tête reposer sur le tapis. Laissez vos coudes supporter la majeure partie du poids de votre corps.
  • Tenez cette pose pendant un laps de temps confortable, tout en respirant profondément.
  • Revenez à la position de départ en abaissant le haut de votre corps sur le tapis et en détendant vos mains et vos jambes.

4. Vrikshasana (pose de l’arbre)

Comment faire le Vrikshasana et quels sont ses avantages

Vrikshasana améliore l’équilibre et la stabilité du corps. Il améliore également la circulation sanguine et renforce le système respiratoire. Cela aide à surmonter le mal des transports en améliorant votre odorat.

  • Tenez-vous debout avec vos pieds à la largeur des hanches et votre poids uniformément réparti entre eux. Laissez votre colonne vertébrale être droite et vos bras à vos côtés.
  • Pliez votre genou droit et ramenez votre talon droit vers votre bassin. Cela mettra tout le poids de votre corps sur la jambe gauche.
  • Placez le talon de vos pieds droits sur l’intérieur de la cuisse de votre jambe gauche, les orteils pointés vers le tapis et le genou droit vers l’extérieur.
  • Appuyez le pied et l’intérieur de la cuisse l’un contre l’autre.
  • Placez vos mains devant votre poitrine avec vos paumes pressées ensemble dans une position de prière.
  • Étendez vos bras au-dessus de votre tête pour que vos biceps touchent vos oreilles. Gardez vos coudes droits et restez en position pendant au moins 1 minute.
  • Répétez la pose avec vos pieds gauches appuyés contre votre cuisse droite.

5. Nadi Shodhan Pranayama (respiration alternée des narines)

Cette technique de respiration purifie votre sang, améliore l’apport d’oxygène à vos organes sensoriels et vous permet de rester actif tout au long de la journée.

  • Asseyez-vous confortablement dans une posture de lotus ou en tailleur et respirez profondément pendant 5 tours.
  • Appuyez votre pouce droit sur votre narine droite et inspirez profondément par la narine gauche.
  • Au pic de l’inhalation, fermez votre narine gauche avec l’annulaire de la main droite, tandis que votre index et votre majeur reposent sur votre front.
  • Expirez par la narine droite.
  • Répétez le processus en changeant les narines pour inspirer et expirer.

Asanas de yoga efficaces pour stimuler votre système nerveux

Le yoga peut aider à traiter la toux, à étirer votre corps, à guérir les crampes menstruelles, à redonner de l’énergie au corps et à vous garder en forme. Y a-t-il quelque chose que le yoga ne peut pas faire? Nous ne savons pas encore, car les études cliniques se poursuivent au fur et à mesure que nous tapons et lisons. Ce que nous savons, c’est que le yoga peut aider à stimuler le système nerveux. C’est quelque chose d’intéressant, n’est-ce pas?

Yoga pour le système nerveux

Continuez à lire et découvrez ce que les asanas aident à stimuler et à améliorer le système nerveux!

1. Pose de l’enfant (Balasana)

Balasana Yoga pour système nerveux

Cette pose présente de nombreux avantages. Il aide à faciliter les processus digestifs, redonne de l’énergie au corps et stimule le système nerveux.

  1. Mettez-vous à genoux.
  2. Rentrez votre poitrine sous vos cuisses et gardez vos bras près de votre corps.
  3. Commencez à vous pencher en avant et continuez jusqu’à ce que votre front touche le sol.
  4. Tenez cette pose pendant environ 10-15 secondes

2. Pose de la charrue (Halasana)

 

Halasana Yoga pour le système nerveux

Cette pose semble atrocement difficile. Cependant, il aide à éliminer la sinusite et stimule le système nerveux.

  1. Allongez-vous sur le dos. Commencez par lever les jambes sur le ventre.
  2. Continuez à étendre vos jambes pour qu’elles se replient sur votre tête.
  3. Maintenez la position pendant 10 secondes.
  4. Si vous n’êtes pas assez flexible, vous pouvez plier les genoux pour atteindre la position

3. Pose de torsion vertébrale assise (Ardha Matsyendrāsana)

Ardha Matsyendrāsana Yoga pour le système nerveux

C’est l’un des meilleurs asanas de yoga pour le système nerveux qui aide à éliminer les toxines, renforce le système immunitaire et aide à stimuler le système nerveux.

  1. Asseyez-vous sur le sol.
  2. Croisez votre jambe droite sur votre cuisse gauche.
  3. Votre pied droit doit toucher le sol.
  4. Pliez la jambe gauche pour qu’elle touche votre postérieur.
  5. Prenez votre main droite et posez-la sur le sol.
  6. Votre coude gauche doit reposer sur votre genou droit.
  7. Tenez la pose pendant 10 secondes.
  8. Répétez de l’autre côté

4. Anuloma-Viloma (respiration alternée par les narines)

anuloma viloma pour le système nerveux

Ceci est un autre pranayama efficace pour aider à éliminer le nez bouché et la congestion dans la poitrine. Cette pose est assez bonne pour le système nerveux.

  1. Asseyez-vous les jambes croisées.
  2. Utilisez votre main droite pour fermer votre narine gauche et inspirez par la narine droite.
  3. Prenez une profonde inspiration et retenez-la.
  4. Retirez votre main de la narine gauche et utilisez-la pour fermer votre narine droite.
  5. Expirez par la narine gauche.
  6. Répétez le processus.

L’Anuloma et le Viloma aident à purifier le sang et présentent de nombreux autres avantages pour la santé. Cinq minutes de pratique de cette pose vous donnent une sensation de fraîcheur et de rajeunissement.

5. Pose du chien en bas (Adho Mukha Svanasana)

 

Adho Mukha Svanasana pour le système nerveux

Cet asana a de nombreux avantages. Il stimule la production de globules blancs et aide à purger le corps des toxines. Adho Mukha Svanasana aide également à stimuler le système nerveux.

  1. Mettez-vous à quatre pattes comme un chat.
  2. Commencez par vos mains et vos genoux (comme vous avez commencé la pose du chat).
  3. En gardant les orteils rentrés, continuez à soulever vos hanches.
  4. N’oubliez pas que les hanches doivent être hautes et que vous n’avez pas à garder la semelle à la terre.
  5. Maintenez la position pendant environ 10-15 secondes

6. Dirgha Shwasan (respiration profonde)

 

Dirgha Shwasan

C’est un type de Pranayama, qui se concentre sur l’utilisation de votre force vitale ou de votre énergie pour nettoyer le corps des toxines et des maux. Cet exercice aide à stimuler les neurones et améliore l’oxygénation du sang. Dirgha shwasan aide également à améliorer la respiration et à augmenter l’endurance

7. Pose inclinée à angle droit (Supta Baddha Kona Asana)

 

Cet asana a de nombreux avantages pour la santé et est particulièrement bon pour stimuler le système nerveux central. Entrez dans Baddha Kona Asana ou la pose de l’angle lié.

  1. Commencez à abaisser votre dos au sol jusqu’à ce que votre dos touche le sol.
  2. Tenez cette pose pendant 10 à 15 secondes.
  3. Répéter.

Si vous souffrez de problèmes de dos, vous pouvez prendre appui en utilisant une surface surélevée ou en alignant quelques tabourets rembourrés.

8. Pose du phoque à l’envers (Viparita Karani)

 

Comment faire la Viparita Karani et quels sont ses avantages

Cet asana aide à étirer le dos, tonifie les jambes et stimule les neurones. Cet asana est bon pour les systèmes nerveux et immunitaire. Il purge les toxines du corps.

  1. Prenez le support d’un mur pour retirer celui-ci.
  2. Gardez vos mains sous vos hanches et vos pieds droits vers le haut.
  3. Tenez cette pose pendant 10 secondes et abaissez-vous doucement

9. Pose du cadavre (Savasana)

 

 

La pose du cadavre, ou Savasana, est une pose conçue pour vous aider à récupérer toute l’énergie que vous avez brûlée.

  1. Tout ce que vous avez à faire est de vous allonger sur le dos et d’imiter un cadavre.
  2. Gardez vos mains sur les côtés et les paumes vers le haut.
  3. Maintenez cette position pendant 10 à 15 minutes.
  4. Fermez les yeux et comptez votre souffle.
  5. Prendre des respirations profondes

10. Pose de l’enfant heureux (Ananda Balasana)

 

 

La pose de l’enfant heureux ou l’Ananda Balasana est une autre variante du Balasana. Tout comme son cousin, Balasana aide à faciliter les processus digestifs, redynamise le corps et stimule le système nerveux. Cependant, il est différent de son cousin par sa forme.

  1. Allongez-vous sur le dos et étendez vos deux jambes au-dessus de votre ventre.
  2. Tendez la main avec vos deux mains et utilisez vos index pour saisir vos orteils.
  3. Une fois que vous avez attrapé vos orteils, pliez vos genoux et amenez-les vers le sol.

Avez-vous déjà essayé le yoga pour le système nerveux ? Alors qu’est-ce que tu attends? Le yoga vous garde en bonne santé, le yoga vous garde en forme et le yoga vous garde intelligent. Essayez ces poses de yoga pour le système nerveux aujourd’hui.

Avant de commencer le yoga pour les seniors

Avant de commencer le yoga pour les seniors

L’un des avantages du yoga est qu’il est si adaptable à différentes populations ayant des capacités et des besoins physiques divers. Bien que l’image populaire du yoga puisse être celle d’un jeune tordu comme un bretzel avec une apparente facilité, ceux qui sont plus âgés et moins flexibles peuvent tout autant apprécier la pratique du yoga – et en bénéficier encore plus.

Le yoga convient-il aux personnes âgées?

Dans la plupart des cas, les personnes âgées peuvent absolument faire du yoga. De nombreuses personnes aux horaires chargés ne trouvent le temps que pour des activités comme le yoga à la retraite. Bien que la tendance soit à devenir plus sédentaire, la retraite est le moment idéal pour adopter des habitudes saines qui peuvent favoriser la longévité.

Assister régulièrement à un cours de yoga crée également un sentiment de communauté et d’amitié avec les enseignants et les camarades. Il a été démontré que ces types de liens sociaux sont étonnamment importants pour maintenir la santé et le bien-être à mesure que nous vieillissons.

Les bienfaits du yoga pour les seniors

Les bienfaits du yoga pour les seniors sont sensiblement les mêmes que ceux de la population générale: augmentation du tonus musculaire, équilibre (ce qui est particulièrement important), force et amélioration de l’humeur.1

Grâce au pranayama (exercices de respiration), la capacité pulmonaire est augmentée. Vous pouvez vous attendre à ce que votre posture s’améliore et que vous dormez mieux. Si vous ressentez du stress, le yoga peut également vous aider à contrer cela. Mais gardez à l’esprit que ces avantages ne viendront pas après un seul cours de yoga. Assister régulièrement à au moins trois cours par semaine vous permettra de profiter du meilleur du yoga.

Quel type de yoga devriez-vous essayer?

Si vous êtes nouveau dans le yoga, ce guide de démarrage offre une multitude de conseils pratiques pour vous aider à vous sentir plus à l’aise dans ce nouveau monde.Il explique les règles de base du yoga, les dix premières poses que vous pouvez rencontrer, et plus encore.

Bien qu’il soit possible d’apprendre le yoga à partir de livres et de vidéos, le meilleur moyen est de suivre des cours en personne dans un cours de yoga. Assister à des cours vous permettra de tirer le meilleur parti du yoga avec le moins de risques de blessures.

Le type de yoga le plus approprié dépendra de votre âge, de votre niveau actuel de forme physique et de vos capacités physiques. Si vous commencez à faire de l’exercice pour la première fois (ou après une longue pause) ou si vous avez déjà perdu beaucoup de tonus musculaire et de flexibilité, vous devriez commencer par une pratique très douce du Hatha.

Les cours de yoga pour seniors sont de plus en plus populaires et disponibles. Vérifiez les centres locaux pour personnes âgées, les communautés de retraités, les organisations religieuses et même les clubs de santé pour voir si des cours de yoga pour personnes âgées sont proposés.

Si vous ne trouvez pas de cours spécial pour les seniors, un cours pour débutants fera l’affaire. Le yoga Iyengar, qui met l’accent sur l’accessibilité des postures grâce à l’utilisation d’accessoires, est également bon pour les personnes âgées, et de nombreux centres Iyengar offrent des cours destinés à ce groupe démographique. Viniyoga et Kripalu, qui mettent tous deux un point d’honneur à adapter la pratique à chaque individu, sont également d’excellentes options.

Yoga adaptatif

Même les personnes âgées à mobilité très limitée peuvent toujours faire du yoga grâce à des pratiques adaptatives. Dans le yoga sur chaise, toutes les poses se font avec le support de chaises. Le yoga aquatique est particulièrement thérapeutique, car le corps est en apesanteur et se déplace plus facilement sous l’eau. Vérifiez votre piscine YMCA locale pour voir si elle offre des cours d’aqua yoga.

Si vous souffrez d’arthrite, le yoga peut être un merveilleux ajout à votre traitement, mais faites plus attention à trouver la bonne classe. Recherchez un enseignant expérimenté dans le travail avec des élèves souffrant d’arthrite. De nombreuses personnes atteintes d’arthrite trouvent que le yoga contribue à améliorer considérablement leur amplitude de mouvement.

Précautions

Assurez-vous de parler à votre médecin avant d’essayer le yoga, surtout si vous souffrez de maladies chroniques ou si vous êtes très inactif. Les personnes ayant des problèmes de disque rachidien ou un glaucome doivent faire particulièrement attention, car il y a des poses à éviter (torsions et inversions, respectivement).

8 poses de yoga assis pour trouver la concentration

Les jours où vous n’avez pas autant de temps pour vous entraîner, vous pouvez toujours trouver du temps pour vous détendre. Même quelques minutes de mouvements doux peuvent vous aider à devenir plus réactif à ce dont votre corps a besoin. Se recentrer vous donne l’occasion d’atterrir dans votre corps, de vous connecter à la Terre Mère, de réfléchir un instant et de vous rappeler une fois de plus quelle est votre intention pour la journée et pour faire du yoga. Essayez cette séquence de huit poses d’asanas assis pour animer votre corps et votre esprit.

Sukhasana (pose facile)

Asseyez-vous sur une couverture pliée, de préférence avec vos hanches plus hautes que vos genoux dans Easy Pose. Vous pouvez également vous asseoir sur un traversin ou sur une chaise. Sentez vos os de la hanche contre le sol et soyez soutenu par la terre. Étirez votre colonne vertébrale et tendez la main vers le haut avec le sommet de votre tête tout en prenant appui du ciel. Fermez les yeux et respirez profondément et calmement. Détendez votre mâchoire, relâchez la langue du palais. Détendez vos tempes et l’espace entre vos sourcils. Dirigez maintenant votre inspiration vers votre cœur et votre expiration depuis votre cœur, vers votre estomac ou vers l’endroit sur lequel vous souhaitez vous concentrer. 

Avantages: vous aide à vous centrer, à trouver la paix et à apaiser vos pensées. 

Rouleaux de cou

Pour créer des rouleaux de cou, imaginez dessiner de petits cercles dans le sens des aiguilles d’une montre dans l’air devant vous avec le bout de votre menton. Agrandissez ensuite les cercles. Faites 15 à 20 tours, puis changez de direction. Le cou est sensible, alors faites les mouvements lentement, environ 10 secondes par cercle. 

Avantages: Les rouleaux de cou augmentent la mobilité et étirent les muscles mous de votre cou et de votre gorge. Ils massent également la glande thyroïde, ce qui peut aider à équilibrer l’énergie de votre corps. 

Synchroniser la respiration et le mouvement

Commencez avec vos bras le long de votre corps. Inspirez et levez les bras, paumes tournées vers le haut, au-dessus de votre tête. Expirez et baissez les bras avec les paumes vers le bas. Répétez ceci 5 à 10 fois. 

Avantages: Cet exercice simple aidera à synchroniser la respiration et les mouvements. Il étire les côtés de votre corps, adoucit vos épaules et étire votre colonne vertébrale. 

Cercles soufis

Tenez vos genoux en tournant lentement le haut de votre corps dans le sens des aiguilles d’une montre autour de votre propre ligne médiane. Laissez votre poitrine guider et gardez la tête droite et centrée. Inspirez en tournant sur le côté et devant. Expirez en tournant de l’autre côté et en arrière. Faites quelques minutes de cette manière, puis changez de direction. 

Avantages: Ce mouvement de centrage et de stabilisation adoucit vos hanches et votre dos, masse vos organes abdominaux et peut améliorer la digestion. 

Étirement latéral assis

Pendant que vous inspirez, soulevez votre bras droit avec votre paume face au sol. Appuyez votre main gauche sur le sol pour vous soutenir et pliez-vous latéralement vers votre gauche. Tenez cela aussi longtemps que vous vous sentez bien, puis répétez de l’autre côté. 

Avantages: La flexion latérale étire les muscles entre les côtes de votre poitrine. Il fait de la place pour une respiration plus profonde et peut aider à libérer l’énergie bloquée et les émotions piégées. 

Torsion vertébrale assise

Inspirez et étendez votre colonne vertébrale. Lorsque vous expirez, tournez votre poitrine vers la gauche. Placez votre main droite à l’extérieur de votre genou ou de votre cuisse gauche et placez votre main gauche derrière votre siège. Augmentez la rotation de votre torse pendant cinq respirations. Plutôt que de diriger avec votre tête, laissez votre tête suivre le mouvement de votre corps. Contre-tournez brièvement de l’autre côté. Revenez au centre et faites une pause. Tournez maintenant vers la droite. 

Avantages: La torsion masse vos muscles respiratoires et votre cavité abdominale. Il crée une circulation dans votre système sanguin et lymphatique. 

Pose de l’enfant pris en charge

Asseyez-vous à genoux sur une couverture. Vos genoux peuvent être ensemble ou séparés. Penchez-vous en avant et placez votre front sur un traversin, une couverture enroulée ou un ou plusieurs oreillers pour vous soutenir. Restez 2 à 5 minutes. Si vous posez votre joue sur un côté, changez de côté à mi-chemin. 

Avantages: Cette forme apaisante et centrée étire votre dos, l’intérieur des cuisses et le dessus de vos pieds. Il étire également les muscles entre vos côtes et augmente la circulation dans votre poitrine, créant ainsi de la place pour une respiration plus profonde. 

Pose de chat-vache

Mettez-vous à quatre pattes avec vos poignets légèrement devant vos épaules, vos genoux un peu derrière vos hanches. Pour la posture de la vache (illustrée), inspirez et soulevez votre tête et votre cœur en abaissant vos épaules de vos oreilles. Laissez votre poitrine et votre abdomen se ramollir. Lorsque vous expirez, courbez votre dos en position de chat (non illustrée) en arrondissant votre colonne vertébrale tout en appuyant vos mains et vos genoux contre le sol. Alternez entre les poses de chat et de vache en synchronisme avec votre respiration. 

Avantages: Le chat et la vache adoucissent vos omoplates et ouvrent votre poitrine. 

4 mouvements de yoga stimulant la circulation

Vous ne pouvez plus rester assis toute la journée pendant l’arrêt du coronavirus? Donnez de l’amour à votre dos (et soulagez la douleur) avec cette pratique satisfaisante pour la mobilité vertébrale.

La colonne vertébrale humaine a la capacité de se déplacer dans six directions différentes, mais souvent nous ne bougeons notre colonne vertébrale que de deux façons tout au long de la journée. Prendre le temps de le déplacer dans toutes les directions (flexion latérale, torsion, recul et avant) permet à votre colonne vertébrale de profiter de son amplitude de mouvement complète, ce qui contribue à augmenter la circulation et peut améliorer votre humeur. Alors la prochaine fois que votre corps se sentira raide ou que votre esprit semble coincé, essayez ces six mouvements de la colonne vertébrale. La professeure de Kripalu Yoga Janna Delgado vous soutient et vous montre comment procéder dans la séquence ci-dessous.

Coude latéral assis

Commencez par vous asseoir droit avec vos bras à vos côtés. Vous pouvez vous asseoir sur une couverture, un traversin ou une chaise pour plus de soutien. Inspirez et passez vos bras au-dessus de votre tête. Expirez et abaissez votre main droite à côté de votre hanche droite tout en allongeant votre bras gauche et votre torse vers la droite, en passant du bout des doigts gauche. Ramenez votre torse à la verticale lors de l’inspiration en balayant la main droite vers le haut pour rencontrer le dessus gauche. Expirez et répétez de l’autre côté, en courant d’un côté à l’autre pendant plusieurs tours.

Avantages: La flexion latérale apporte de l’oxygène vital à vos organes et muscles, optimisant la respiration.

Torsion vertébrale assise

Inspirez et passez vos bras au-dessus de votre tête. Expirez et abaissez votre main gauche vers votre genou droit et votre main droite vers le sol derrière votre sacrum, en tournant votre torse vers la droite. Inspirez de nouveau

centre, bras au-dessus. Répétez sur le côté gauche. Continuez à tourner dans chaque direction pendant plusieurs tours, en gardant votre colonne vertébrale longue tout le temps.

Avantages: les torsions stimulent votre circulation, votre digestion et aident à cultiver la conscience corporelle.

Pose de vache assise

Inspirez et passez vos bras au-dessus de votre tête. Expirez et abaissez vos bras, en plantant vos paumes sur le bas du dos ou en joignant vos mains. Tirez vos coudes l’un vers l’autre tout en soulevant votre poitrine. Si vos mains sont jointes, redressez vos bras en appuyant vos articulations et vos omoplates vers le sol.

Avantages:  Cow Pose, une douce ouverture du cœur, renforce votre colonne vertébrale, ouvre vos poumons et revitalise tout votre être.

Pose de chat assis

Lors d’une expiration, relâchez les mains et balayez vos bras sur les côtés et devant votre poitrine, entrelacez vos doigts et appuyez vos paumes vers l’avant pour redresser vos bras tout en arrondissant votre colonne vertébrale. Inspirez pour libérer les mains, en passant vos bras au-dessus de votre tête. Déplacez-vous dans le virage avant et arrière pendant plusieurs tours, en gardant votre respiration douce.

Avantages: Cette variante assise de Cat Pose étire vos bras, libère toute tension dans votre cou et vos épaules et élargit doucement votre dos.

Meilleur Yoga Poses pour la douleur chronique

Meilleur Yoga Poses pour la douleur chronique

Pas de douleur, pas de gain qu’ils disent. Mais avez-vous déjà demandé ce qui est là pour gagner de la douleur chronique? Rien! la misère seulement. Et, le yoga peut résoudre la souffrance de la douleur chronique d’une manière structurée.

Oui, ressentir de la douleur occasionnelle est naturelle, mais la douleur chronique est l’enfer. Si vous en avez marre d’essayer de surmonter de temps en temps, alors vous êtes au bon endroit. Le yoga est votre solution one-stop à la douleur chronique.

Arrêtez de vous demander comment le yoga peut aider à la douleur chronique et faites défiler vers la place rapidement vers le bas pour savoir. Continue.

Qu’est-ce que la douleur chronique?

La douleur se produit lorsque votre corps signale que quelque chose ne va pas avec elle. Lorsque vous résoudre le problème, la douleur devrait disparaître. Mais dans le cas de la douleur chronique, la douleur dure plus longtemps. Si la douleur dure 3 à 6 mois, il peut être qualifié comme chronique.

Habituellement, quand un corps se remet d’une blessure, les nerfs envoient des messages aux cellules du cerveau qui est la réparation de signalisation lorsque la douleur disparaît. Alors que dans le cas de la douleur chronique, que ce soit en raison d’un problème avec les nerfs ou à cause du travail abusif des cellules du cerveau, le message ne reçoit pas et la douleur continue.

Il y a aussi de fortes chances de douleur chronique qui se produisent pour des raisons inconnues. Lorsque vous souffrez de douleur chronique, vous remarquez que la douleur ne disparaît pas comme prévu et se révèle être une sensation de brûlure et des douleurs dans le corps.

La douleur chronique vous fait mal, raide et serré. Il est un phénomène complexe que les médecins et les chercheurs tentent de comprendre. Il est profondément enracinée dans le traumatisme ressenti durant blessure ou de maladie et ses effets sur la relation corps-esprit.

La douleur chronique est un problème mentalement, émotionnellement et physiquement et le yoga est une solution parfaite pour elle car elle peut fournir un traitement holistique pour soulager la douleur chronique.

Comprenons comment le yoga est un moyen idéal pour traiter la douleur chronique.

Yoga pour la douleur chronique

Le yoga est une pratique de guérison qui a une gamme de poses réparatrice et des exercices de respiration qui aident à faire face à un problème complexe comme la douleur chronique.

En raison de la douleur chronique, les modifications de la structure du cerveau à une dépression, l’anxiété et monté état d’être altérée. Alors, la pratique du yoga a l’effet inverse sur le cerveau. Ainsi, il fonctionne parfaitement pour résoudre la douleur chronique.

La matière grise insula dans le cerveau a assez tolérance à la douleur. La pratique du yoga augmente la matière grise insula dans le cerveau pour vous aider à mieux moduler la douleur.

La douleur chronique vous fait sans espoir et frustration. Vous vous demandez comment la douleur dans une partie de votre corps peut s’écrouler votre être. Vous vous sentez déprimé et faible. Dans une telle situation, se déplace en douceur et réparatrice de yoga vous fournir un réconfort et vous aider à régler le problème mieux.

Commençons par le yoga suivant pose pour ouvrir votre corps et de former votre être pour lutter contre la douleur chronique d’une manière plus engageante et respectueux.

Postures de yoga pour aider à guérir la douleur chronique

1. Supta Matsyendrasana (Supine Twist Pose)

A propos de La Pose- Supta Matsyendrasana ou la supination Twist est un Posture asana qui est le nom d’un yogi appelé Matsyendra. Il est une pose de yoga réparatrice. La pose est un niveau débutant Hatha yoga asana. Pratiquez le matin sur un estomac vide. Tenez la pose pendant 30 à 60 secondes.

Avantages – Supta Matsyendrasana massages dos et les hanches. Il détend la colonne vertébrale et des massages vos muscles abdominaux. La pose élimine les toxines de votre corps et favorise un flux de sang frais.

2. Supta Padangusthasana (accoudés Hand To Toe Pose)

A propos de La Pose- Supta Padangusthasana ou Reclined Hand To Toe est un tronçon Posture incroyable pratiqué par beaucoup sans se rendre compte qu’il est un yoga asana. La pose est un niveau débutant Iyengar yoga asana. Pratiquez le matin sur un estomac vide. Tenez la pose pendant 30 secondes.

Avantages – Supta Padangusthasana réduit la raideur dans le bas du dos. Il soulage la douleur de l’ arthrite dans les hanches et les genoux. La pose est thérapeutique pour l’ hypertension artérielle et procure un soulagement de l’ inconfort menstruel.

3. Upavistha Konasana (assis Angle Pose)

A propos de La Pose- Upavistha Konasana ou l’angle assis pose est un asana parfait pour se préparer à d’ autres virages et se tord. Il est un niveau intermédiaire Hatha yoga asana. Pratiquez le matin sur un estomac vide et entrailles propres. Tenez la pose pendant 30 à 60 secondes.

Avantages – Upavistha Konasana étire vos jambes et votre cerveau apaise. Il ouvre vos hanches et étire les fesses. La pose réduit la raideur des articulations et déstresse vous.

A propos du Pose- Navasana ou le bateau Pose ressemble à un bateau à voile dans une rivière. Il ressemble également à une forme de « V ». La pose est un niveau intermédiaire Ashtanga yoga asana. Pratiquez le matin ou le soir sur un estomac vide et entrailles propres. Tenez la pose pendant 10 à 60 secondes.

Avantages – Navasana améliore la digestion et stimule la glande thyroïde. Il renforce vos muscles abdominaux et renforce vos muscles ischio – jambiers. La pose améliore l’ équilibre et soulage le stress.

5. Sethu Bandhasana (Pont Pose)

A propos de La Pose- Sethu Bandhasana ou le pont est un asana Pose qui ressemble à la structure d’un pont. La pose est un niveau débutant Vinyasa yoga asana. Pratiquez le matin sur un estomac vide et entrailles propres. Tenez la pose pendant 30 à 60 secondes.

Avantages – Sethu Bandhasana étire le cou et la poitrine. Il renforce vos fesses et améliore la circulation sanguine dans le corps. La pose apaise le système nerveux central et réduit la dépression.

6. Trikonasana (Triangle Pose)

A propos du Pose- Trikonasana ou le triangle pose est un asana qui ressemble à la forme d’un triangle. Vous devez garder vos yeux ouverts dans Trikonasana. La pose est un niveau débutant Vinyasa yoga asana. Pratiquez le matin sur un estomac vide. Tenez la pose pendant 30 secondes.

Avantages – Trikonasana étire les bras et les cuisses. Il étend même vos épaules et soulage l’ anxiété. Il augmente l’équilibre mental et physique. La pose augmente votre endurance et de l’ énergie.

7. Garudasana (Aigle Pose)

A propos du Pose- Garudasana ou l’aigle pose est un asana qui est le nom d’un oiseau dans la mythologie indienne appelée Garuda. La pose est un niveau débutant Vinyasa yoga asana. Pratiquez le matin ou le soir sur un estomac vide. Tenez la pose pendant 15 à 30 secondes.

Avantages – Garudasana réduit sciatiques et les rhumatismes. Il étend le haut du dos et renforce vos mollets et supprime également les crampes dans les muscles du mollet. La pose améliore la coordination neuro-musculaire.

Maintenant, nous allons répondre à certaines questions courantes sur le yoga pour la douleur chronique.

Réponses de l’expert pour les questions des lecteurs

À quelle fréquence dois-je pratique le yoga pour traiter la douleur chronique?

Vous devez consulter votre médecin et instructeur de yoga pour savoir combien de yoga que vous devez faire pour obtenir des résultats bénéfiques.

La douleur chronique se produisent dans tous les âges?

La douleur chronique est fréquente chez les personnes âgées. Il se produit également dans ceux qui font une activité physique intense ou faire du sport.

La douleur pendant un certain temps est correct. Il construit votre capacité de se battre et devenir plus fort. Mais la douleur constante vous rend faible. Il enlève votre courage et de l’esprit, et vous avez besoin de trouver une solution avant qu’il efface tout et vous détruit. Le yoga est un plan d’évacuation parfait. Essayez.

6 exercices de yoga efficaces pour le gain de poids

6 exercices de yoga efficaces pour le gain de poids

Le yoga est une telle séance d’entraînement incroyable qu’il a des solutions à presque tous les problèmes liés à la santé. Alors que la plupart du monde est fou de perdre du poids, il y a ces quelques spéciaux qui ont des problèmes avec le gain de poids. Ils pourraient manger et binge assis comme des pommes de terre de canapé, mais ils ne semblent jamais obtenir de plus gras. Ceux qui veulent perdre du poids pourrait dire: « Oh! Quelle chance! » Cependant, en fait, ceux qui ont un poids insuffisant ont leur propre ensemble de dangers que ceux qui sont en surpoids.

Que se passe-t lorsque vous sous-pondérons?

Avant de passer à ce qui se passe lorsque vous êtes de poids insuffisant, il est important de comprendre si vous êtes considéré comme un poids insuffisant. Si votre IMC est inférieur à 18,5, vous êtes considéré comme un poids insuffisant.

Alors que certaines personnes pourraient souffrir d’insuffisance pondérale génétiquement, d’autres sont probablement sous la marque parce qu’ils ne reçoivent pas les nutriments nécessaires pour rester dans le rose de la santé. Ces nutriments ne parviennent pas où ils devraient à cause du manque de la consommation ou l’absorption inappropriée. Votre système immunitaire prend un coup. Vous trouverez qu’il est difficile de lutter contre les infections et les maladies. Il sera particulièrement difficile pour vous de guérir après une intervention chirurgicale ou d’un traumatisme si une quantité suffisante de nutriments ne sont pas disponibles pour reconstruire ou réparer les tissus. Vous serez également plus sujettes à la grippe et la pneumonie.

Être extrêmement mince pourrait également affecter vos périodes. Ils deviendront irréguliers, ou arrêter complètement. Cela signifie qu’il ya une production erratique des hormones et moins oestrogène pour aider à soutenir la masse osseuse saine.

Si votre alimentation ne suffisamment de calories vous donne pas, votre système cardio-vasculaire, rénale, gastro-intestinal, endocrinien et nerveux central peuvent supporter le poids de celui-ci. Un coup de pouce de nutriments non seulement nourrir ces systèmes importants dans votre corps mais aussi d’améliorer la qualité de votre peau et les cheveux, qui souffriront autrement.

Lorsque vous êtes de poids insuffisant, vous aurez tendance à se sentir léthargique et fatigué. Vous pourriez ne pas être en mesure de prendre même une simple promenade dans le jardin. Vous aurez l’endurance inférieure, et vous pouvez également remarquer votre souffrir l’estime de soi.

La prise de poids de la bonne façon vous faire paraître et se sentir plus énergique.

Comment peut-Yoga vous aider à prendre du poids?

Yoga traite des problèmes tels que le métabolisme pauvres, le stress, le manque d’appétit et des problèmes digestifs. Bien qu’il aide à surmonter ces problèmes, il stabilise également le poids et assure que vous frappez les bons objectifs de poids. Le yoga améliore la circulation de l’oxygène et de sang, et cela contribue à améliorer l’absorption des nutriments. Il renforce les muscles et vous permet de devenir forte et flexible. Il améliore également votre endurance.

Il est essentiel de noter que le yoga travaille principalement à la régulation de votre métabolisme. Par conséquent, vous ne devez pas abandonner ces asanas si vous essayez de perdre du poids. Ils travaillent pour les deux. Vous devez vous assurer que vous entreprenez gain de poids par le yoga sous la direction d’un formateur qualifié. En outre, vous devez prendre en charge ces exercices avec un régime alimentaire riche en nutriments.

Yoga pour le gain de poids

 1. Bhujangasana

Aussi, connu sous – Cobra Pose

Avantages – Le Bhujangasana fonctionne sur le système digestif, ce qui améliore l’ appétit, le métabolisme de régulation, ainsi que la suppression des blocages. Le système de reproduction est également stimulée. Lorsque vous étirer et ouvrez votre coeur, votre respiration améliore. Il y a une meilleure circulation sanguine et l’ absorption des nutriments.

Comment faire – Allongez – vous sur le ventre, les jambes allongées, les pieds vers le bas. Placez vos coudes à vos côtés. Ensuite, soulevez votre poitrine, en plaçant le poids du corps sur les coudes. Inspirez profondément et expirez fortement.

2. Vajrasana

De plus, alias – diamant Posture, Thunderbolt Pose

Avantages – Cette asana est le seul asana qui peut être pratiquée immédiatement après un repas. Il fonctionne sur le système digestif et aide à maintenir le métabolisme en échec. Cet asana apaise l’esprit et fonctionne sur tous les domaines qui a besoin d’ attention.

Comment faire – Placez vos cuisses sur vos muscles du mollet que vous êtes assis à plat sur le sol. Mettre l’ accent et de respirer.

3. Pavanamuktasana

Comment faire le Pawanmuktasana et quels sont ses avantages

Alias – Vent Soulager Pose

Avantages – Cette asana travaille également sur le système digestif, stimulant ainsi et sa régulation. Il apaise le métabolisme hyperactive et crée une ambiance amicale pour une meilleure absorption des nutriments dans le corps.

Comment faire – Allongez -vous sur le sol avec votre dos sur le sol. Pliez vos genoux et les serrer dans ses bras. Levez la tête sur le sol, et apportez votre nez entre vos genoux. Tenez la pose pendant quelques secondes pendant que vous respirez profondément, puis relâchez.

4. Matsyasana

De plus, connu sous – Posture poisson

Avantages – Le Matsyasana est une pose très bénéfique dans le yoga pour prendre du poids. Il fonctionne sur de nombreux systèmes collectivement, y compris la glande thyroïde. Il régule une glande thyroïde hyperactive qui peut aussi causer la perte de poids. Il renforce le système digestif, circulatoire, la reproduction et cardio – vasculaires. Le métabolisme et améliorer l’ absorption des nutriments, et tous les problèmes de perte de poids sont traités et guéris au fil du temps.

Comment faire – Allongez -vous sur le dos, puis les jambes croisées dans le Padmasana. Doucement courbe le dos de telle sorte que votre tête repose sur votre couronne. Sentez – vous la courbe dans le haut du dos et du cou. Maintenez la position pendant quelques secondes et relâchez.

5. Sarvangasana

sarvangasana

Aussi connu sous – épaule stand pris en charge

Avantages – Une épaule statif en premier lieu sur l’ amélioration de la circulation du sang et de l’ oxygène. Cette asana est une inversion, et donc, un nouveau lot de sang atteint les zones inaccessibles, ce qui leur donne un coup de pouce de nutriments. Tous les blocs d’énergie sont effacés, et le corps est renforcé.

Comment faire – Allongez dans le Shavasana. Soulevez vos jambes comme vous soutenez vos hanches avec vos paumes. Déplacer le poids du corps sur les épaules, et soulevez le haut du corps aussi, comme votre tête et le haut du dos reste sur le sol. Maintenez la position pendant quelques secondes et relâchez.

6. Shavasana

De plus, alias – Corpse Pose

Avantages – Cette asana se détend complètement le corps et lui permet de profiter des avantages de la séance d’ entraînement. Il est à ce moment que l’absorption des nutriments est améliorée. Le corps est complètement guéri.

Comment faire – Allongez – vous sur le dos, avec vos paumes se reposer à côté de vous et vers le haut. Mettez-vous à l’aise. Fermez vos yeux et méditer.

Ce ne sont que six asanas, mais il y a beaucoup plus qui vous aidera à atteindre votre objectif de poids idéal. Plongez dans le monde du yoga et inviter la bonne santé et le bonheur.

7 Yoga Poses incroyable pour le trouble bipolaire

7 Yoga Poses incroyable pour le trouble bipolaire

L’équilibre est bon. En fait, il est grand. Demandez un patient bipolaire, et ils acquiescer. Et pourquoi est-ce que? Parce que garder leur esprit équilibré ne vient pas facilement à eux. Seule une thérapie de guérison alternatives comme le yoga peut les aider à faire face à leur trouble bipolaire.

Les patients bipolaires ont des humeurs instables et sont imprévisibles. Ils souffrent d’une alternance de périodes de dépression et d’enthousiasme. Environ 51 millions de personnes dans le monde souffrent de cette condition, les faisant financiers, sociaux, et les problèmes liés au travail.

En dehors du traitement régulier pour le trouble bipolaire, le yoga est une excellente façon de traiter la maladie. Yoga réduit le stress, ce qui est un déclencheur majeur pour les états émotionnels extrêmes dans le trouble bipolaire.

Yoga gère votre trouble bipolaire et en renforçant vous mentalement et physiquement pour y faire face. Voyons comment il le fait ci-dessous. Regarde.

Avant cela, nous allons comprendre complètement le problème de trouble bipolaire.

Qu’est-ce que le trouble bipolaire?

Le trouble bipolaire est une condition de santé mentale qui affecte le cerveau, ce qui provoque des changements extrêmes de l’humeur, de l’énergie et les niveaux d’activité. Il se produit principalement en raison de la génétique et des traumatismes tels que l’abus de l’enfance et le stress à long terme.

Les sautes d’humeur vont de l’hyperactivité extrême à la matité et la dépression absolue. Ils se produisent soit alternativement ou rester pendant des périodes prolongées avant de passer à l’autre Etat.

La période de tension est appelé « maniaque » et la phase terne comme « dépression ». Au cours de la période maniaque, la personne est trop enthousiaste, très excité, et anormalement énergique. Il / elle devient agité et a du mal à dormir.

Comme la condition se détériore, la personne a des pensées irréalistes, devient erratique et impulsif, et hallucine quand il devient pire.

De l’autre côté à cette question est la dépression. En cela, les patients ont une vision tout à fait négative envers la vie et souffrent de troubles anxieux. Ils se sentent terne, sans vie, et suicidaire. Rien ne les enthousiasme, et ils ne se sentent pas comme se mêler avec tout le monde.

L’étape intermédiaire est hypomanie, où la personne est enthousiaste, excitable, et fonctionne dans un flux, ce qui les rend très productifs. Une période maniaque est généralement suivie d’un état dépressif et vice versa.

Maintenant, nous allons comprendre comment le yoga aide à un trouble bipolaire.

Yoga et le trouble bipolaire

 Lorsque vous souffrez d’un trouble bipolaire, le stress est un élément important qui déclenche des états émotionnels extrêmes. Ajouté à cela est l’anxiété, ce qui fait que pire lorsque vous êtes dans la phase maniaque ou dépressive.

L’élimination du stress et l’anxiété rend plus facile pour un patient bipolaire et le yoga fait exactement cela.

Étirer votre corps et de le garder en bonne santé avec le yoga est une façon de traiter le problème. La respiration synchronisée tout en obtenant dans, rester, et sortir des poses calme le corps ainsi que l’esprit.

Pranayama et l’ équilibre de la méditation et vous former mieux faire face à des sautes d’humeur. Yoga augmente la sérotonine et les niveaux gamma amino butyriques dans le cerveau, qui aident à lutter contre la dépression .

Ainsi, le yoga est un ajout utile pour gérer le trouble bipolaire. Il améliore votre santé et vous permet de traiter le trouble bipolaire mieux.

Alors, pourquoi ne pas apprendre quelques exercices de yoga qui fonctionnent le mieux pour le trouble bipolaire? Consultez-les ci-dessous.

7 Les meilleurs Poses de yoga pour le trouble bipolaire

Yoga offre des poses thérapeutiques qui calment l’esprit. Ils détournent l’esprit du patient bipolaire et channelize ses pensées dans une direction positive.

1. Garudasana (Aigle Pose)

yoga Garudasana pour le trouble bipolaire

A propos de la pose: Garudasana ou l’aigle est un Posture asana porte le nom du roi mythologique des oiseaux, Garuda, qui est connu pour combattre les démons. Il est un niveau débutant Vinyasa yoga asana. Pratiquez le matin sur un estomac vide et tenir la pose pendant 15 à 30 secondes.

Avantages: Garudasana améliore votre sens de l’ équilibre et étend vos mollets et les épaules. Il desserre vos jambes et les hanches, les rendant flexibles. La pose améliore également la concentration.

2. Upavistha Konasana (assis Pose grand angle)

A propos de la pose: Upavistha Konasana ou la pose à grand angle assis est un asana qui donne de bonnes pratiques à d’ autres assises similaires à grand angle et postures debout. Il est un niveau intermédiaire Hatha yoga asana. Pratiquez le matin sur un estomac vide. Tenez la pose pendant 30 à 60 secondes.

Avantages: Upavistha Konasana apaise votre cerveau et vous aide à devenir pacifique. Il étire les jambes, les bras et la colonne vertébrale et ouvre vos hanches. Elle stimule également vos organes abdominaux.

3. Dandasana (personnel Pose)

A propos de la pose: Dandasana ou la pose du personnel est un échauffement pose. Il est un niveau débutant yoga asana. Pratiquez le matin sur un estomac vide ou le soir après une interruption de 4 à 6 heures de votre dernier repas. Tenez la pose pendant 15 à 30 secondes.

Avantages: Dandasana vos cellules apaise cerveau. Il améliore l’alignement de votre corps et améliore votre conscience du corps. Dandasana et renforce votre allonge la colonne vertébrale.

4. Paschimottanasana (Assis Forward Bend)

A propos de la pose: Paschimottanasana ou assis Forward Bend est un asana qui donne à votre corps un étirement intense. Il est de niveau débutant Hatha yoga asana. Pratiquez le matin ou le soir sur un estomac vide. Tenez la pose pendant 30 à 60 secondes.

Avantages: Paschimottanasana est un remède contre le stress. Il maintient l’ anxiété, la colère et l’ irritabilité à distance. La pose régule la pression sanguine et étire le bas du dos et des ischio – jambiers.

5. Ardha Pincha Mayurasana (Dolphin Pose)

A propos de la pose: Ardha Pincha Mayurasana ou Dolphin est un Pose asana qui ressemble à un « V » inversé et est similaire à la Adho Mukha Svanasana. Il est un niveau débutant Ashtanga yoga asana. Pratiquez le matin sur un estomac vide. Tenez la pose pendant 30 à 60 secondes.

Avantages: Le Dolphin soulage la dépression Pose légère et des maux de tête et étend également vos épaules. Il est utile pour l’ insomnie et la fatigue thérapeutique.

6. Setu Bandhasana (Pont Pose)

A propos de la pose: Setu Bandhasana ou le pont est un Posture asana qui ressemble à un pont et est donc appelé ainsi. Il est un niveau débutant Vinyasa yoga asana. Pratiquez le matin sur un estomac vide et entrailles propres. Tenez la pose pendant 30 à 60 secondes.

Avantages: Setu Bandhasana tonifie vos muscles du tronc et ouvre vos épaules. La pose renforce vos bras et les jambes et est thérapeutique pour l’ hypertension artérielle et le stress.

7. Salamba Sirsasana (Headstand)

A propos de la pose: Salamba Sirsasana ou Headstand est une inversion complète du corps. Il est appelé le roi de tous les asanas de yoga. Le asana est un niveau avancé Vinyasa yoga asana. Pratiquez le matin sur un estomac vide et tenir la pose pendant 1 à 5 minutes.

Avantages: Salamba Sirsasana renforce votre colonne vertébrale et le cou et permet une circulation sanguine dans vos cellules du cerveau. Il traite la dépression et augmente la clarté de l’ esprit.

Mises en garde À prendre

Tout en pratiquant le yoga fonctionne bien pour la plupart des personnes souffrant de troubles bipolaires, il y a des gens qui souffrent d’effets secondaires tels que l’agitation, une respiration rapide, et devenir critique de leurs capacités de pratique.

Prenez soin de pratiquer le yoga dans un environnement où vous vous sentez confortable et acceptable.

Le yoga est pas un traitement pour votre trouble bipolaire. Continuez à prendre vos médicaments pour le trouble bipolaire avec la pratique du yoga.

 Maintenant, nous allons répondre à certaines questions courantes sur le yoga pour le trouble bipolaire.

Réponses de l’expert pour les questions des lecteurs

Est un trouble bipolaire curable par le yoga?

Le yoga peut traiter le trouble bipolaire, mais ne peut pas guérir nécessairement.

À quelle fréquence dois-je pratiquer le yoga si je trouble bipolaire?

Faites le yoga pratique une partie de votre routine quotidienne.

Le trouble bipolaire est consumait pour vous et ceux qui vous entourent. Il peut prendre la vie hors de vous, parfois littéralement. Faire un peu facile et gérable en essayant les poses ci-dessus. Foncez, rendre votre vie meilleure.

5 raisons bénéfiques pour faire du yoga aux pieds nus

5 raisons bénéfiques pour faire du yoga aux pieds nus

Je suis ce qu’on pourrait appeler un yogi pieds nus. J’aime aller pieds nus et profiter autour de la connexion avec la terre, autant que je peux. Je fais du yoga pieds nus, courir pieds nus, pieds nus sauter, et tous les autres types d’exercices aussi longtemps que je suis à l’intérieur ou dans un parc agréable, propre. Contrairement à d’autres formes d’exercice, comme la course ou cardio, qui sont généralement pratiquées avec des formateurs ou des chaussures de sport, la plupart des instructeurs de yoga conseillent à leurs étudiants de pratiquer le yoga complètement pieds nus. le yoga aux pieds nus n’est pas seulement la tradition ou le respect de Yogdharma, il a de nombreuses raisons et les avantages qui y sont associés.

5 bonnes raisons de faire du yoga Pieds nus:

Le yoga est fait pieds nus? Voici les 5 principales raisons pour lesquelles vous devriez effectuerons pieds nus yoga:

1. Stabilité et équilibre:

Les pieds forment une partie importante du yoga. La plupart des poses de yoga nous obliger à avoir nos pieds fermement en contact avec le sol. Ceci est important pour maintenir la stabilité et l’équilibre du corps tout en pratiquant une pose de yoga. L’absence de bonne adhérence, la stabilité et l’équilibre peut entraîner des blessures. De plus, les pieds sont considérés comme la base de toute pose de yoga. Chaussures limitent non seulement le mouvement de nos pieds, mais aussi interférer avec le bon alignement de nos pieds, ce qui est essentiel pour obtenir la pose droite. Un mauvais alignement des pieds conduit à mauvaise posture du corps, ce qui provoque des blessures externes immédiats et blessures internes à long terme.

2. Le renforcement des pieds:

Faire de l’aide aux pieds nus de yoga pour renforcer les pieds et améliorer l’efficacité de notre mouvement tout en traitant de nombreux problèmes liés aux pieds, les genoux et les jambes. Chaussures interfèrent avec le mouvement propre des pieds, ce qui les empêche d’étirement, de flexion, et en expansion. Ils ont un effet d’amortissement qui conduit à la perte de flexibilité, la mobilité et la stabilité. Le port de chaussures tout le temps des résultats en pieds plus faibles. Nos pieds se composent d’un réseau de terminaisons nerveuses et des points d’acupuncture. Lorsque nous pratiquons le yoga pieds nus, nous relions les différentes parties, les points et se terminant par nerf au sol. Le mouvement des articulations, des muscles et des points conduit au renforcement des pieds.

3. Flux d’énergie:

Le yoga est pas seulement sur l’alignement du corps dans certaines postures de yoga. Il est de l’unité de l’esprit, le corps et l’âme avec la terre et l’univers. Lorsque vous effectuez le yoga nu-pieds, votre corps fait une connexion directe avec la Terre. Vous devez avoir entendu ou vu comment les gens qui restent pieds nus la plupart du temps sont plus énergique et dynamique. La raison en est qu’ils absorbent l’énergie de la terre. Ceci est l’une des raisons pour lesquelles le corps se sent plus sous tension après une séance de yoga que tout autre exercice et ne nous laisse pas épuisé.

4. Free Electrons:

Il y a des électrons libres présents dans la surface de la terre, qui sont imbibées par nos pieds et réagissent avec les radicaux libres présents dans notre corps. Ces radicaux libres lorsqu’ils entrent en contact avec les électrons libres sont pacifiés et calme la tempête de feu dans le corps. Des études montrent que ce flux d’électrons dans notre corps entraîne également decoagulation et la désintoxication de notre sang.

5. Traite De nombreuses maladies:

Les avantages du yoga aux pieds nus ne se limitent pas à nos pieds seulement, mais affectent notre santé globale. yoga Barefoot aide à guérir l’insomnie, soulage les tensions musculaires, traite des maux de tête, stimule le métabolisme et renforce notre système immunitaire. Il est également connu pour aider les femmes avec PMS et d’autres problèmes menstruels. La connexion avec la terre dynamise et apaise le corps. Il aide également à traiter les questions liées au genou. Les gens essaient souvent de traiter leurs problèmes de genou en pratiquant le yoga, ce qui affecte les muscles de la hanche ou le cœur plus que les genoux. L’approche est défectueuse. Il faut se rappeler que la plupart des problèmes de jambe et surtout des problèmes de genou, se produisent en raison de mettre une pression excessive sur nos jambes. Voilà pourquoi le renforcement des pieds est le plus important. Performing yoga pieds nus aide à traiter les questions liées genou que la pression commence par les pieds, puis vient aux genoux. D’autres questions connexes comme la jambe variqueuses sont également bénéficié avec le yoga aux pieds nus.

Quelques points à retenir:

Avant de pratiquer le yoga pieds nus, vous devez vous rappeler les points suivants:

  • Si faire du yoga pieds nus vous rend inconfortable ou exerce une pression excessive sur les blessures existantes, alors il est préférable d’acheter de bonnes chaussures de yoga. Certaines personnes dans de tels cas, utiliser des chaussures, qui sont spécialement conçus pour faire du yoga qui permettent une plus grande flexibilité et des pauses.
  • Si vous pratiquez le yoga en plein air et sont préoccupés par les germes, vous pouvez utiliser des chaussettes mordants, qui permettent plus de mouvement que la plupart des chaussures. Mais gardez à l’esprit que les chaussettes doivent avoir une bonne prise en main sinon il peut causer des blessures.

Aller pieds nus peut vous faire sentir connecté avec l’univers. Mais si vous n’êtes pas le genre spirituel, alors le fait que faire pieds nus yoga a de nombreux avantages physiques, est la raison parfaite pour chuck ces chaussures!

Quand (et ce) manger avant Yoga

Quand (et ce) manger avant Yoga

Chaque Yoga FAQ sur la planète est d’accord sur ce seul point: vous ne devriez pas manger quelque chose de lourd dans les deux heures avant que vous prévoyez de faire du yoga. Si vous avez déjà ignoré ce conseil, vous avez découvert la raison de cette sagesse conventionnelle. Comme vous sautez vers l’avant de votre tapis et à l’arrière, la torsion et se pencher en avant, il est mal à l’aise, et peut-être même nauséabonde, d’avoir trop dans votre ventre. Mais vous ne voulez aller en classe avec une bonne quantité d’énergie et sans la distraction de la faim qui ronge le ventre. Avec juste un peu de planification, vous pouvez gérer votre planning de collation afin que vous frappez cet endroit entre le plein et mourir de faim juste à droite.

Certaines traditions, en particulier celles qui préconisent la pratique précoce du matin, comme Ashtanga, conseiller que vous faites vos asanas sur un estomac complètement vide (et après le bain et le déplacement de vos entrailles, en passant). BKS Iyengar, dans son livre classique,  Lumière sur le Yoga , écrit que si cela est difficile pour vous, vous pouvez avoir du café, du cacao ou du lait avant le yoga, qui, au moins dans le cas des deux plus tard, probablement ne semble pas trop attrayant. Comme avec la plupart des choses yogique, vous savez que votre corps mieux que vous devez décider quelle collation pré-yoga fonctionne pour vous.

Quand manger

Manger quelque chose de très léger une heure avant la classe fonctionne habituellement bien (votre corps peut varier, bien sûr). Si vous êtes en cours d’exécution à la classe après le travail ou sur un calendrier serré et se rendre compte que vous avez juste à manger quelque chose, vous pouvez le couper un peu plus si vous prenez quelques gorgées de quelque chose. Après la classe, vous pouvez manger quand vous avez faim, mais vous pouvez remarquer que l’attention que vous avez donné à votre corps pendant la classe vous encourage à garder la lumière et en bonne santé, qui est l’une des façons de yoga peut vous aider à perdre du poids.

Ce qu’il faut manger

amuse-gueules à base de plantes saines sont la voie à suivre. Suivez les règles que vous utiliseriez pour une collation pré-séance d’entraînement, à quelques exceptions près. Les torsions profondes et se penche en avant que vous faites dans le yoga sont particulièrement susceptibles de forcer des rots et de gaz, de sorte que vous voulez éviter les choses qui induisent celles-ci. Vous n’avez pas besoin de carb charge exactement de la même manière que vous le faites pour un tour de course ou à vélo. Il est plus de trouver quelque chose qui va rester bien et vous mener à votre session.

  1. Fruit + Protéines : Un morceau de fruit riche en fibres ainsi que de protéines, comme une pomme avec du beurre de noix, est un bon go-to. Un bol de baies avec un peu de yaourt est une autre option. Une banane est aussi un excellent choix.
  2. Noix : Une poignée d’amandes est un aliment de base ou remplacer vos noix préférées.
  3. Bar : La haute teneur en fibres, riche en protéines, faible barre de sucre de votre choix.
  4. Grains : grains d’avoine ou d’ autres cuits ont également tendance à travailler bien.

Qu’est-ce que ne pas manger

  1. Tout ce que gras ou frits : Vous regretterez si vous optez pour un hamburger et des frites avant la classe lorsque vous commencez à bouger.
  2. Les oeufs durs : bonne pour les protéines, mauvais pour rots.
  3. Aliments aillée : Même principe que ci – dessus. Si vous pouvez tolérer, les aliments lacées l’ ail comme houmous sont ok , mais vous ne pourrez profiter du goût autant la deuxième fois.
  4. Smoothies : Cela peut être controversé parce que certaines personnes aiment leurs smoothies pré-yoga. S’ils travaillent pour vous, grand, mais ils peuvent aussi trempent autour de l’ estomac, en particulier dans des poses où il y a une pression sur votre abdomen comme salabhasana. Il vaut mieux sauver le smoothie pour un traitement après la classe.